Conférence de M Olivier Cogne, Directeur du Musée Dauphinois de Grenoble

Samedi 17 février à 18h madame le Maire et le personnel ont accueilli Olivier Cogne à la maison du patrimoine pour une présentation de ‘ Grenoble 1968, les Jeux qui ont changé l’Isère’.  La rencontre qui a suscité un vif intérêt du public  insistait  sur la transformation de Grenoble et du bond en avant que le Jeux Olympiques ont fait faire à la ville. Les nouveaux équipements administratifs, sportifs et culturels  ont inscrit Grenoble et les stations de ski Iséroises dans la modernité. L’Hôtel de ville, la poste, la gare, l’hôtel de police, le campus, les autoroutes, la maison de la culture,  ont été construits à cette occasion. L’ancien couvent de Sainte Marie d’en haut  alors en ruines accueille depuis le Musée dauphinois, reconstruit pour les Jeux.

Après un rappel des travaux titanesques nécessaires à l’accueil des Jeux de 1968 Olivier Cogne a insisté sur la volonté du Général de Gaulle et de l’état pour que ces Jeux soient les Jeux de la France. Pour cela leur diffusion a été l’occasion du lancement à grande échelle de la télé couleur. D’autres premières ont été instaurées comme les contrôles anti- dopage, les tests de féminité, la création de la mascotte Shuss, un symposium de sculptures, un cryptogramme pour chaque épreuve dessiné par Roger Excoffon,  etc .

Les épreuves étaient réparties dans les stations de Chamrousse pour le ski alpin, d’Autrans pour les nordiques, St Nizier du Moucherotte  pour le saut, Villard de Lans pour la luge et l’Alpe d’Huez pour le bobsleigh. Grenoble, la ville hôte,  a organisé les  cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que les sports de glace dans le magnifique stade de glace inauguré en octobre 2017.  Les  médailles françaises dont les 3 en or de Jean Claude Killy  ont contribué à la modernisation des sports de montagne, à la popularité  des disciplines et à la démocratisation de leur pratique. La formidable publicité faite autour des Jeux  a eu un impact très fort sur les stations Iséroises et sur la ville, impact encore vivace  aujourd’hui quand on mesure l’intérêt du public pour l’anniversaire de ces 50 ans ainsi que les festivités et les expositions qui l’entourent.